Au coeur de l'Ombrière - 14 mars 2007

" Je t'aime blanche et je suis noire. Noire de peau, noire du dehors, bien sûr, parce que dedans, avec le temps, j'ai certainement dû blanchir. Mais, malgré tout, je sais que tu penses que toi et moi, nous ne serons jamais pareilles. Comme le temps a passé... " Dans ce roman à deux voix, Nina la Blanche et sa sœur adoptive, Virginie la Noire dite " Chocolat ", font le long apprentissage d'une fratrie pas comme les autres. Ensemble, dépassant les préjugés, elles vont traverser les épreuves, l'amour, la séparation, le deuil. De l'enfance à l'âge adulte, leur point fixe demeurera la propriété de leur grand-mère maternelle. C'est là, dans cette grande maison, au cœur de l'Ombrière, " dans sa chaleur, dans sa moiteur comme dans le ventre d'une mère ", que, se retrouvant après la perte des derniers êtres chers, elles se sentiront, enfin, et pour toujours, sœurs. Après La Restinga (Albin Michel, 2000), Charlotte Dubreuil explore les profondeurs de l'âme humaine confrontée à la différence.

La Restinga - 1 juillet 2000

La Restinga. Un petit port de pêche perdu sur une île des Canaries espagnoles. De ce lieu paradisiaque et ensoleillé, Virginia ignore encore tout. Son seul lien avec cette terre brûlante, ce sont trois cartes postales retrouvées à la mort de sa mère. Trois cartes signées d'un prénom étrangement familier - François -, celui d'un père disparu vingt ans plus tôt. Au fil de ses rencontres, sillonnant et arpentant l'île sans répit, Virginia va réapprendre la complicité, la fraternité et peut-être l'amour. Mais qui, de Luis, le pêcheur aux yeux si bleus, Juan Carlos, l'ami au grand coeur, ou Fred, le jeune touriste allemand si mystérieux, l'aidera dans sa quête ? Scénariste et réalisatrice de nombreux films, Charlotte Dubreuil signe là un superbe roman d'amour, un inoubliable portrait de femme.